Chronique de Laisser les vivants – Imagin’encre

Laisser les vivants : "plume [...] délicate et poétique"Un cheminement personnel sensible après la déchirure atroce de la perte : Lili peine à avancer. À ses côtés, autour d’elle, les autres passagers du canot de sauvetage progressent peu à peu aussi, guidé par une...
id, commodo efficitur. mattis Phasellus libero id

Pin It on Pinterest