Les Petites Histoires de Mathilde

Les petites histoires de Mathilde : "qualité d'écriture et de conteuse"

Mathilde a des visions depuis sa tendre enfance qui fait d’elle une personne spéciale en proie aux jugements des autres. Pour rentrer dans le moule et étouffer les peurs et les questions qui en découlent, elle est orientée en psychiatrie cognitive. À l’approche de la quarantaine, plus que jamais rongée par le doute, elle souhaite se réconcilier avec cet invisible, pour se rapprocher d’elle-même et peut-être trouver du sens et du lien à son existence. Mais y parviendra-t-elle ?

L’auteure nous offre un récit sensible et lumineux, de celui que l’on ne voit bien, qu’avec le coeur. C’est l’histoire d’une quête de soi qui passe par l’accueil, et l’acceptation des émotions.

Mathilde nous invite à un voyage formateur et merveilleux. Les épisodes traversés sont des rites de passage qui propose une ouverture, un lâcher prise. L’écriture est fluide avec un déroulement des signes et une cohérence, qui nous demande d’être attentif et éveillé. Pour comprendre Mathilde, il faut voir avec “ses yeux”, mais surtout ressentir.

On évoque ici les âmes égarées, la magie du petit peuple de la nature, la synchronicité, l’ésotérisme sous toutes ses formes. L’intuition est prégnante et nous rapproche du vrai, de l’amour, de la liberté. En se débarrassant de ses chaînes mentales, Mathilde se complète enfin, et gagne en harmonie.

Son chemin est jalonné d’expériences aussi éprouvantes qu’enrichissantes, que l’on a plaisir à effeuiller comme un livre puissant et évocateur. Mais chut, l’exploration ne fait que commencer…

Share This