• Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn

Pahana - Ombres au seuil du 5e monde : "J’ai savouré"

Un parcours qu’effectue également Judie au fil des pages. Depuis des mois, son monde et ses certitudes s’effritent. Un livre ésotérique lui propose un chemin et, hésitante, elle s’engage peu à peu.
Plusieurs destins se révèlent de chapitre en chapitre. Au détour d’une lettre, Pietrov et David se retrouvent. Depuis toujours, Victor en voit plus qu’il ne devrait.
Les personnages m’ont globalement plu. Bien construits et individualisés, ils s’affirment et se complètent, tous plus ou moins consciemment guidé par une même énergie de vie. Néanmoins, j’ai eu un peu plus de mal avec Judie au début du livre, jusqu’à ce qu’elle laisse le lecteur percer sa carapace et percevoir sa détresse face à ce qui lui arrive.

La plume peint et raconte le monde et ses personnages avec subtilité et nuances, donne à percevoir les variations de point de vue en donnant les mots aux pensées de chaque personnage. Elle tisse son intrigue, noue le réel et les croyances, souffle l’espoir de l’à-venir.

Le mot de la fin
J’ai savouré ce roman court, surprenant, ésotérique et invitant à une réflexion sur le monde.
Une fin du monde entre ombre et lumière, catastrophes et espoirs. Avec délicatesse, la plume de Lionel Cruzille donne voix aux personnages et les guide vers leurs destins.

Pin It on Pinterest

Share This