• Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn

Laisser les vivants : "plume [...] délicate et poétique"

Un cheminement personnel sensible après la déchirure atroce de la perte : Lili peine à avancer. À ses côtés, autour d’elle, les autres passagers du canot de sauvetage progressent peu à peu aussi, guidé par une plume sensible.

Les pensées et les souvenirs de Lili l’habitent dans ce petit canot où il n’y a rien à faire. Les chapitres au présent alternent avec les souvenirs de sa vie vie d’avant le naufrage. J’ai rencontré tour à tour les rescapés et les amis de Lili.
La mélancolie et la peine dominent les passages du présent, chaque personnage a une histoire, une personnalité, dont il dévoile certains éléments aux autres. Ils se comprennent sans se connaître, doutent, cherchent à comprendre,… Et la mer qui semble ne jamais devoir finir…
Les souvenirs de Lili montrent un arc-en-ciel d’émotions. Si la joie domine, une touche de mélancolie, une part de noirceur transparait dans certains passages, dans certains personnages. Stéphanie H. propose une histoire de vie avec toutes ses nuances : amitié, amour, chagrin, famille, grandir,… C’est la vie de Lili et de son entourage qui prend forme dans ces chapitres.

Pin It on Pinterest

Share This