Je cueillerai la vie et je te l'offrirai

Je cueillerai la vie et je te l'offrirai : "soyez prêt à ne pas le lâcher"

Anna, vit dans un cité, et fait en sorte que son fils Gabriel soit protégé au mieux de l’environnement dans lequel ils vivent. Elle décide de quitter Brahim, le père de Gabriel et caïd de la cité, et celui-ci va lui « montrer » son désaccord. Elle va alors croiser la chemin d’Alex, policière, et Marie, assistante sociale.

Quand vous ouvrez ce roman, soyez prêt à ne pas le lâcher. L’autrice nous embarque dans la vie difficile d’Anna, mais aussi celle de quatre autres femmes, dont les chemins vont se croiser dans cette vie pas vraiment rose tous les jours. Marie est assistante sociale et bénévole au Samu social, en première ligne pour vivre la misère quotidienne de bon nombre d’entre nous. Alex est policière, aux premières loges pour constater que la délinquance touche les très jeunes. Léa, infirmière urgentiste, qui décide de retrouver du calme au service des grands coma. Et Martha, une sans abri, vivant dans sa voiture avec ses livres et son fidèle compagnon à quatre pattes.

La plume est très agréable, nous suivons le quotidien difficile de ses femmes, sans jamais tomber dans le pathos. Ça remue forcément, car ce qui nous est décrit est certes une fiction, mais nous gardons à l’esprit que certains vivent réellement ce genre de vie. Les thèmes abordés, tel que la violence, la maladie, la mort, ne peuvent pas nous laisser insensible. Le combat mené par ses femmes, qui doivent faire face seule.

Un très bon premier roman de Florence Wells, qui a été récompensé par le prix littéraire des Murmures Littéraires 2021 @lesmurmureslitteraires .

Je remercie @editionslalchimiste de m’avoir permis cette belle découverte et pour leur confiance.

Share This