La machine à écouter le Monde

La machine à écouter le monde : "les lecteurs de tous âges prendront du plaisir"

Au-delà de l’histoire steampunk qui en réalité ne fait qu’effleurer le genre, Lionel Cruzille amorce avec ce premier volet une série qui met en lumière la façon dont le monde scientifique et industriel est dirigé avant tout par des intérêts financiers.

Pas de complotisme acharné, loin de là, mais plutôt un second degré subtil et intelligent pour une proposition littéraire agréable, accessible et grand public dans laquelle les lecteurs de tous âges prendront du plaisir.

Nikola Tesla y tient une place très importante et, bien qu’il s’agisse d’une œuvre de fiction, je devine que Lionel Cruzille a largement puisé dans son autobiographie dont il est aussi l’éditeur pour disséminer ici et là des détails marqués par le sceau de l’exactitude.

Ce tome 1 met en appétit le lecteur pour la suite des aventures de Théophile de Montmorant.

Sa Machine à écouter le Monde fonctionne, elle reçoit des messages très précis. Mais d’où viennent-ils exactement ? D’un émetteur altruiste et visionnaire ? Du futur ? D’un autre monde ?

Il me tarde de lire le tome 2 pour avoir la réponse à ces interrogations.

Recevez notre newsletter!

Toute notre actualité (nouveautés, salons etc.)

Inscription réussie ! Merci. Vous allez recevoir un email contenant un lien de confirmation.

Share This
Panier0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats