• Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn

Lyon des Cendres (T2) : "20/20"

Les chapitres s’enchaînent de manière efficace, nous laissant souvent sur notre faim, attisant un suspense sans fin, et alternant entre les différents personnages sans que cela ne soit frustrant, bien au contraire. Les personnages féminins ont la part aussi belle que les personnages masculins. La saga nous propose une palette de héros variée, grandiose, ainsi que des caractères prenants et de nouvelles créatures qui n’ont rien à envier aux vampires. La ville de Lyon se transforme et se dévoile, entre récit d’horreur et conte merveilleux.

Tous les personnages s’avèrent attachants à leur manière, même si Laurent, le Hussard de la mort, constitue une figure spéciale, qui est volontairement mise en avant par l’auteur et l’histoire. Son caractère, son esprit unique, ses dilemmes, ses actions, ses décisions, ses questionnements, son tempérament calme, ses doutes, ses désirs de justice, ses souffrances… tout nous touche chez lui. Valentina, comme Marjorie, nous émeuvent également, grâce à leur sensibilité et leurs facettes multiples.

risus elit. amet, velit, ut dolor neque. mattis id lectus dolor. Nullam

Pin It on Pinterest

Share This