Obsolètes d'Alexis Marzocco - Edition L'Alchimiste
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn

Obsolètes : "roman riche et complet"

Dans la lignée des romans traitant de l’écologie, Obsolètes est sans doute celui qui m’a le plus captivée pour le moment. Alexis Marzocco nous plonge à travers deux futurs : un proche en 2050 (cette fameuse limite avant que l’homme atteigne l’irréparable) où les nations réfléchissent à un plan de sauvegarde de la Terre ; et un lointain en 2123 où l’on voit le résultat de ce que l’homme a entrepris pour sauver la planète. Mais à quel prix ?

Dès les premières pages, nous sommes plongés dans ces mondes futuristes. Dans l’un on se questionne beaucoup sur les moyens à employer, jusqu’où aller pour que les populations se plient aux règles de survies de la planète. Dans l’autre, on remet en cause les dérives suite aux décisions prises plus de 70 ans plus tôt…

Obsolètes questionne énormément. Sur l’écologie, sur l’évolution en général. Nous sommes une génération qui a vu énormément d’évolutions de société, de technologies en très peu de temps et l’auteur questionne cette évolution de grande ampleur sur un plus long terme. Jusqu’où cela va-t-il nous mener ? Et si la technologie se retournait contre nous ? Les IA sont-elles fiables pour nous supplanter ?

A travers des personnages attachants, Alexis Marzocco aborde toutes ces thématiques. Obsolètes est entre la dystopie, le thriller et le roman d’anticipation. Un roman riche et complet à tout point de vue. De plus, à mi-roman, on a le droit à une révélation d’ampleur que le lecteur n’a pas anticipé et je ne vous parle pas du rebondissement final…

Pin It on Pinterest

Share This