Obsolètes d'Alexis Marzocco - Edition L'Alchimiste

Obsolètes : "une chute digne d'un thriller"

Deux époques s’entrecroisent ; 2050 et 2123.
L’une est déjà à un point de non retour concernant le réchauffement climatique, avec une civilisation connectée bénéficiant d’avancées technologiques pointues, mais pour quel bénéfice si la Terre ne tourne plus rond, si l’homme perd pied ?
L’autre est allée si loin que l’humain disparaît derrière la technologie. C’est une société robotisée. Pire, c’est une société où les robots, les intelligences artificielles ont pris le pas sur l’homme. Un grand pas pour l’humanoïde. Il contrôle tout. Plus de libre arbitre, plus de réflexion, laissez-vous guider, obéissez aveuglément, effacez-vous.

Mais cette dystopie nous réserve une surprise, une chute digne d’un thriller.
J’ai vraiment aimé me confronter à cette vision froide et métallique d’un avenir où l’humanité deviendrait obsolète, où elle ne serait plus qu’un assemblage de pièces détachées, de prothèses. C’est effrayant de penser que l’humanoïde pourrait acquérir une conscience et nous dépasser tandis qu’on ne serait même plus capable de penser, de choisir, d’imaginer, de comprendre, d’avoir une vue d’ensemble.
Les rôles s’inverseraient, on deviendrait une pièce de rouage sous le contrôle d’humanoïdes et de robots.

Qui serait le plus à même de résoudre les problèmes de la survie de l’humanité ? L’intelligence artificielle ou l’homme ?

Share This