• Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn

Ombruscus : "intrigue très rythmée bien construite"

Ombruscus est un roman qui se lit comme un jeu de pistes. Jean-Daniel Doutreligne y enchaîne les énigmes lui insufflant ainsi une bonne dose de suspense qui nous tient en haleine. L’univers dépeint est sombre et mystérieux. Des meurtres sont commis et des manipulations sont mis à jour. Un roman qui réserve finalement son lot de surprises presque à chaque chapitre. On accroche sans mal à cette intrigue très rythmée bien construite.  
De plus, la fantasy y est très marquée. L’auteur a imaginé un monde onirique où la magie s’exprime pleinement. En plus des nombreuses créatures que l’on rencontre, certains êtres maîtrisent la kalligraphie, une science occulte, qui par la représentation de symboles, donne du pouvoir. Les artefacts magiques occupent également une place importante. Ils sont d’ailleurs au centre des enjeux de ce récit. Ce sont des objets de puissance qui soulèvent toutes les convoitises. Or, qui dit grand pouvoir, dit avidité. Dans l’univers inventé par Jean-Daniel Doutreligne, le mal rôde et noircit de nombreuses âmes. Ainsi, certains pervertissent leur art magique et deviennent des Nécrographes. Ils en tirent un pouvoir plus grand qui leur sert même à tuer si nécessaire. Un roman qui joue beaucoup sur la thématique de la lutte du Bien et du Mal que l’on retrouve souvent en fantasy.
sed ultricies Aliquam nec Praesent fringilla ut id

Pin It on Pinterest

Share This